La montre bracelet qui fait partie intégrante de notre quotidien et qui ne quitte plus notre poignée est à l'origine d'une succession d'inventions à travers les siècles. L'homme a toujours recherché à mesurer le temps qui passe. Il y a 4000 ans, le premier instrument de mesures fait sont apparition . Il s'agit du "gnomon", étrange nom pour ce bâton planté dans le sol qui permettait de projetter l'ombre du soleil dans une direction différente selon l'heure du jour. Le cadran solaire, son descendant direct, apparait dès l'Antiquité. Celui-ci était constitué d'un cadran sur lequel était tracées des lignes horaires à intersection desquelles ont trouvait un stylet permettant de projeter l'ombre inquant l'heure.

cadranportable

Cependant il fallut plusieurs siècles à l'homme pour rendre l'heure portative ! En effet ce n'est qu'à partir de 1425 grâce à l'invention du ressort moteur, éliminant l'utilisation d'un poids comme pour les horloges, que la montre devient portable. Dès le début des années 1500 les montres sont portées soit en pendentif ou au bout d'un ruban dans la poche de veste, gilet ou veston (poche appelée gousset) d'ou la montre de gousset ! A la fin des années 1600 les montres pendentifs ou de gousset ont envahies l'Europe.

auricoste-montre_gousset2

A la fin du XIXème siècle, la révolution industrielle entraine la fabrication en masse de la montre de gousset. Les plus grandes maisons de l'horlogerie, telles que, entre autres :  Philippe Pateck,  Omega, Girard Perregaux, Tag Heuer, Jeagger Lecoultre, Breitling, Rolex, se fondent en Suisse entre la fin du XIXème siècle et le début du 20ème siècle.

La question se pose d'elle même : mais pourquoi la Suisse ? A cette époque l'industie horlogère est déjà bien implantée dans le canton de Neufchatel. On trouve plusieurs raisons à ce développement de l'industrie horlogère particulièrement en Suisse. Cette implantation remonterait selon divers sources à l'Edit de Nantes de 1598 qui aurait eu pour conséquences une immigration des protestants de France, souvent commerçants et notamment horlogers, vers la Suisse. Au XVIème sièlce, le Calvinisme, s'impose en Suisse et interdit par rigorisme le port de bijoux. Et bien qu''importe aux bijoutiers, joailliers Suisse ! Ce sera l'occasion pour eux de développer des créations horlogères et notamment la montre. Ce savoir-faire s'est ensuite transmit et répandu dans d'autres villes le long du Jura.

Ces diverses maisons contribuèrent chacune à leur manière au développement de la montre de gousset apportant chacune une innovation ou des caractèristiques particulières représentant leur marque. Rapidement les horlogers américains rivalisèrent avec les horlogers Suisse.

Ce n'est véritablement qu'en 1904 que la montre bracelet fait son apparition. Son origine est peu commune ! En 1904 l'aviateur Brésilien Alberto Santos Dumont se plaint à son ami le joaillier Français Louis Cartier de l'incommodité d'utiliser une montre de poche quand on est en plein vol !! Louis Cartier avec l'aide de l'hologer Edmond Jaeger, crée pour son ami une montre-bracelet avec une lunette carrée :"La Santos Dumont"

Montre Santos DumonCartoer

 

Durant la première guerre mondiale, de nombreuses montres bracelet seront éditées pour les soldats. Les fabricants Suisses et Américains répondent à une demande grandissantes pour les montres de tranchées en y ajoutant des grilles de protections metalliques et des aiguilles ou cadrans pouvant être vues dans l'obscurité.  Les premiers Tank britanniques introduits sur le champ de bataille en 1916 ont directement inspirés , la montre "Tank" créée par Louis Cariter en 1917 dont la forme serait inspiré de ceux-ci. Une fois la guerre terminée, la montre bracelet a définitivement conquis le monde et condamnée la montre de poche. En 1920 la montre prend les formes de l'art déco, elle est rectangulaire et ne retrouvera sa forme ronde qu'à partir des années 50.

La montre à bracelet a remontage automatique dite montre perpetuelle fait son apparition grâce à l'hologer anglais John Hartwood en 1922. Ce type de remontage automatique est connu sous le nom de "Bumper". Par la suite la maison Rolex crée en 1926  une montre bracelet automatique et étanche avec boitier, "la Oyster" qui permettra à la sportive Mercedex Gleitze de porter cette montre pour la traversée de la manche à la nage en 15h et 15 mini.

Rolex-Date-34-Oyster-34-mm-steel-5

Les années 30 connaissent de nombreuses innovations avec les montres étanches ainsi que les modèles créés à l'attention des sportifs comme "la reverso" de Jaegger Lecoultre pour les joueurs de Polo. En 1937 la maison Philippe Pateck crée les premières montres bracelet universelle dotée de l'heure mondiale. 

Jaeger-LeCoultre-Reverso

 Au cours la seconde guerre mondiale, la maison Omega fondée en 1848 à la Chaux de fonds produit un grand nombre de montres pour les officiers et les soldats de l'armée de l'air britannique.Les modèles d'après guerre comme la fameuse "Seamaster" et la Constellation sont grandement influencées par les exigences de la guerre. Breitling choisit de développer dès 1936 la montre chronographe pour cokpit d'avion, suivra la légendaire "chromat" et en 1952 "La Navitimer".

Breitling Navitimer

Dans les années 50 le prix des montres après guerres restent élevées. Parmi les innovations de cette époque se trouve la montre à pile. Dans les années 50, la plongée devient un sport populaire, Rolex réalise l'importance de cet engouement et crée la "Submariner" appelée aussi montre de James Bond qu'il porte lors des 4 premiers films.

Submariner Rolex

Dans les années 60, les profondes modifications de la société vont se répercuter sur les formes de montre. Les grands modèles sont alors aussi portés par les femmes. Elles se font plus fantaisistes, elles deviennent asymétriques, transparentes...Avec les années 70 , les horlogers utilisent de nouveaux mouvements à quartz afin de produite des montres équipées des derniers affichages à cristaux liquides ou à diode electroluminescentes. La première montre à quartz est commercialisée par Seiko en 1969. Les premières montres de maisons de haute couture comme Chanel et Dior font leur apparition souvent fabriquées par des manufactures Suisses.

L'industrie horlogère des années 80, se nourrit d'innovation technique et du lancement de la Swatch qui traduit l'apparition d'une nouvelle montre aux déclinaisons mutiples. Entre les années 90 et 2000 se developpe le marché de la montre à quartz, la montre mécanique quand a elle appartient davantage au domaine de la création ou des collectionneurs.

Ainsi la montre n'est pas un simple objet indicateur du temps qui passe ! Aujourd'hui encore la montre est à l'image de son histoire, objets aux mutliples facettes à la fois objet du quotidien, accessoire de mode et objet d'inventions refletant les innovations d'une époque. La montre connectée en est l'image parfaite entre accessoire de mode et d'innovation ! Viendra t-elle concurrencer la haute horlogerie ?

apple_watch_38_acier_l_ble_p1509104161491A_150536157

 

Comment déterminer la valeur d'une montre : Bien evidemment les  modèles les plus représentatifs d'une marque de luxe ont une valeur élevée ainsi que les montres en série limitée et numérotée. La valeur de la mondre dépendra de son état de conservation . Quelque soit la marque, une montre avec son écrin, ses papiers de ganranties et d'authentification aura une plus grande valeur.

Les modalités de conservation d'une montre : il est préférable pour en conserver toute sa valeur d'en conserver l'écrin et tous ses douments d'origine (garantie, certificats, facture, manuel d'utilisation..) Le mécanisme d'une montre doit être remontée de temps en temps. Il faut également la protéger de la lumière et de l'humidité et les proteger des chocs et des bains !