Pour tout le monde le diamant est la pierre la plus précieuse. Mais depuis quand et pourquoi ?

Le moment de la découverte du diamant par l'homme est inconnu. Mais un texte datant du IVe siècle avant JC, en sanskrit, langue littéraire de l'Inde ancienne, mentionne les caractéristiques d'une gemme, et de son commerce, dont on peut affirmer qu'elles concernent le diamant. L'histoire du diamant commence ainsi en Inde. Il servait à orner les bijoux religieux symbolisant la résistance aux forces maléfiques. Pour les Grecs de l'Antiquité, le diamant nommé alors "Adamas" en grec signifiant l'invicible, l'indestructible était les larmes des Dieux.

Au Moyen Age, on lui attribue des pouvoirs magiques et médicinals pour faciliter les guerisons. Son commerce se développe au Moyen Age, les diamants arrivaient par la route de l'Inde à Venise qui fut la première capitale du commerce des diamants. Dès 1330, les joailliers à Venise commencent à développer le polissage des diamants. Rapidement son commerce se développe et à partir de la Renaissance, le diamant arrive à Bruges puis à Anvers qui en est encore la capitale ! Tout au long de l'histoire, le diamant a suscité l'admiration des élites et des têtes couronnées incarnant depuis son origine le pouvoir. Suite à l'épuisement des gisements en Inde au XVIIème siècle, de nouveaux gisements furent découverts au Brésil et exploités durant 150 ans. Le nouvel Eldorado du diamant fut découvert aux XIXème siècle en Afrique du sud dont les gisements continuent d' être expoités de nos jours. Les autres grands pays producteurs en dehors de l’Afrique sont la Russie, qui est le numéro 1 avec 22 % de la production mondiale, l’Australie (17 %) et le Canada (7 %).

Les diamants sont des minéraux de carbone. Très rares, ils sont extraits de la kimberlite, une roche qui se trouve dans les zones les plus anciennes de la croûte continentale. Pour l'extraction des diamants, il est souvent nécessaire de creuser très profondément dans la terre ou d’extraire de grosses quantités de roche, en moyenne il faut extraire 10 tonnes de roches et minerais pour obtenir 1 carat de diamant !  Outre la mine, il existe différents gisements pour exploiter les diamants : les gisement alluvionnaires dans les rivières et les gisements marins.

diamant-roanne

Au départ les pierres bruts sont triées , les cristaux de diamants se présentent sous différentes formes et peuvent être plus ou moins taillés. Seront selectionnées les formes les plus favorables à la taille. Le Diamant est connu pour sa dureté, sa résistance aux rayures cependant il est fragile est ne supportera pas un choc violent.

Bien que le diamant blanc soit le plus présent sur le marché, il existe des diamants de toutes les couleurs : bleu, jaune, rose, noir.. le plus rare est le diamant rouge !

Il existe différentes formes de tailles du diamant : ronde, princesse, marquise, poire ..

forme diamant(2)

Notez que le diamant dit " "brillant" est un diamant rond taillé de 56 à 57 facettes ! La taille brillant dont les facettes respectent une symétrie et s'opposent pour faire "Briller" le diamant est apparue dès la fin du XVIIème siècle. Cependant, la taille brillant moderne est généralement attribuée à Marcel Tolkowsky (1899 - 1991), un mathématicien et diamantaire belge qui publia en 1919 un livre "Diamond design" dans lequel, à partir de calculs mathématiques, il a établi les proportions à donner à un diamant rond pour en optimiser la brillance et les feux.

La taille du diamant est réalisée une fois que la pierre a été débrutée et arrondie contre un autre diamant, le tailleur place les facettes. Le diamant est  taillé  sur une meule en fonte poreuse, enduite de poudre de diamant.

Tout le marché du diamant est basé sur un document américain appelé "Rapaport" qui établit l'échelle de valeur du diamant par la taille, couleur, pureté et le prix en dollar du carat. Le carat est l'unité de mesure du poids des pierres dont le diamant. Le carat métrique est adopté en 1907 est correspond à 0,20gr. Le mot “carat” proviendrait de “kuara”, en référence aux graines de la caroube, un fruit africain. Dans l’Antiquité, et jusqu’en 1907, cette graine était utilisée pour faire contrepoids dans les balances. Le poids du diamant est estimé à l'aide de calibres

Le Rapaport établit une échelle de valeur du diamant par rapport à ce que l'on nomme les 4 C : CUT(taille); CARAT (poids), CLARITY (pureté), COLOR (couleur). Le prix du diamant est ainsi déterminé de façon très précise en fonction de son poids, de sa pureté, clareté et de sa couleur. La pureté du diamant détermine le nombre d'inclusions dans la pierre. Les inclusions sont des défauts naturels de la pierre lorsque celle-ci s'est formée. Des normes internationales permettent de mesurer le degré de pureté du diamant. Les échelons de pureté d'un diamant sont déterminés par la taille et la position des inclusions. Comme indiqué dans l'image ci-après, cette échelle de pureté est classée par degré : de IF aucun défaut À P.3 I.3 inclusions évidentes à l'oeil nu.

purete_diamant

La couleur détermine également la valeur du diamant selon les degrés suivants :de D blanc exceptionnel à S diamant teinté. L'ensemble des ces indications sont mentionnées dans le certificat d'authenticité de la pierre. 

diamond_color

Le diamant connait des susbtituts comme les pierres naturelles : la topaze, le cristal de roche, le saphir blanc. Mais il existe également des imitations en verre ou artificielle. Parmi les minéraux pouvant se substituer au diamant dans les bijoux, le plus connu est l’oxyde de zirconium. Il s'agit d'une pierre naturelle, lesilicate de zirconium qui a l'extraction a une couleur foncée brun, vert ou rouge change de couleur lorsqu'on la chauffe. Une fois chauffée et taillée, cette pierre peut prendre diverses couleurs et revêt une magnifique brillance. Elle est très abordable à partir d'une centaine d'euros.

Il existe également des diamants de synthèse qui sont une reproduction exacte de leurs modèles natuels. En soumettant le carbone à une forte pression et à une haute température pendant plusieurs heures, il est possible de réaliser un diamant de synthèse (même composition, même cristallisation, mêmes caractéristiques physiques et chimique).

Mais alors comment faire pour reconnâitre un VRAI du FAUX  lorsqu'on se retrouve nez à nez avec un diamant dans sa chaussure ?!!!

Voici quelques astuces, le mieux étant de le faire expertiser par un bijoutier !

- Peut-il rayer le verre ? Si oui c'est vrai

- Peut on voir à travers ? Si oui c'est un faux puisque le diamant réfléchit la lumière en tout sens, il n'est pas transparent.

- Comment réagit-il a la buée lorsque je souffle dessus ? Si de la buée apparait c'est un faux ! le diamant ne retient pas l'eau

- Plonger la pierre dans un verrre d'eau (sans la monture bien entendu) , si il coule c'est un vrai !

- Est-il froid ? Si oui c'est un vrai

Si la pierre a des égratignures ce n'est pas un diamant car il qui ne peut être rayé et si la pierre contient des imperfections, des inclusions c'est un vrai ! Les Zyrcons et les pierres de synthèse ne comportent pas de telles imperfections qui sont naturelles.

Sinon tout les bijoutiers disposent de test rapide et efficace ! En cas d'achat d'un bijou d'occasion, il sera préférable d'obtenir le certificat d'authenticité de la pierre.

Les Diamants ont ainsi marqué l'histoire et certains d'entre eux sont devenus très célébres. Et notamment le "Hope" , un diamant bleu de 45 carats qui fut rapporté à Louis XIV est nommé diamant de la couronne. Il est le plus gros et le plus cher diamant bleu du monde mais également le plus enigmatique. Cette pierre Indienne à l'origine aurait été dérobée sur une statut de Shiva.

Hope_Diamond

 Histoire vraie ou pas, il entraina ruine et desarroi à tous ces détenteurs. L'hériter du joyau de la couronne, le duc de Bourgogne et son epouse succombèrent rapidement après cet héritage. En 1770, Louis XVI l'offrit sur un diadème à Marie-Antoinette et l'on connait l'issue tragique de ce présent ! Il disparait en 1793 durant la révolution et pour ne réapparaitre qu'en 1812. En 1824, il est acquit par un banquier londonien, Henry Thomas Hope qui fut rapidement ruiné après cette opération. Ces héritiers cédèrent le bijou et son propriétaire mis fin à ses jours rapidement. Le prince Russe Ivan Kavitovitch en fit l'acquisition à son tour et mourut assasiné. En 1908, un sultan l'offre à sa femme mais l'a fit executer pour trahison peu de temps après. Le Hope poursuivit sa macabre destinée jusqu'en 1958 lorsqu'un bijoutier américain finit par en faire don au Musée d'histoire naturelle de Washinton, le Smithonian ou il repose en paix depuis lors !!

 

Musée du Diamant Bruges - Expositions uniques et démonstration de taille

Le Musée du Diamant Bruges est le seul musée en Belgique qui offre une démonstration unique de taille du diamant.

http://www.diamondmuseum.be